Journal

GAUTIER THEOPHILE – VOYAGE EN Espagne

A la suite d’une conversation entre amis, l’auteur entreprend un voyage en Espagne le 5 mai 1840. Il part en compagnie d’Eugène Piot pour l’Espagne, qu’il connaît à travers les Contes d’Espagne et d’Italie d’Alfred de Musset et les Orientales de Victor Hugo. C’est un récit de voyage publié en feuilleton dans « La Presse » (mai-octobre 1840), puis éd. sous le titre « Tra los montes », et en 1848 sous le titre définitif
Il craint que l’image qu’il s’en fait ne corresponde pas à la réalité.

Continue Reading

Journal

CHATEAUBRIANT François-René – Itinéraire de Paris à Jérusalem

Au début du XIXe siècle, le voyage en Orient reste encore une aventure individuelle, réservée à une élite et soumise aux dangers qu’ont toujours connu les explorateurs.
1806, c’est un prétexte littéraire et son désir de retrouver une foi brulante, qui le décide à faire enfin le voyage dont il rêve et dont il parle depuis trois ans. Quant au retour en Espagne, il reste discret car il y retrouve Nathalie de Noailles. Un voyage dangereux : tempêtes, pirates, brigands grecs, pillards du désert, hostilité et arbitraire des fonctionnaires turcs.
Le succès de cet ouvrage est attesté par le grand nombre de parodies qu’il suscita : par exemple, l’Itinéraire de Pantin au Mont-Calvaire, en passant par la rue Mouffetard, le faubourg Saint-Marceau, le faubourg Saint-Jacques…
« Un voyageur est un espèce d’historien : son devoir est de raconter fidèlement ce qu’il vu ou ce qu’il a entendu dire ; il ne doit rien inventer, mais aussi il ne doit rien omettre ; »

 

Continue Reading

Essai

MONTAIGNE –Journal de voyage

LE CONTEXTE
En 1578, il apprend qu’il a hérité de son père « la qualité pierreuse » : il a la colique néphrétique. Il ne croit pas en la médecine et lui préfère les remèdes naturels : les eaux thermales. Aussi, son voyage en Italie est constitué d’haltes aux alentours des villes où l’on peut prendre des bains : il espère trouver des eaux qui le soulageront. La moitié du journal a été rédigé par son valet de chambre.
1580, Il part à cheval. C’est un excellent cavalier « Je me tiens, à cheval sans démonter, tout coliqueux que je suis et sans m’y ennuyer huit et dix heures. » les étapes sont de 30 kms en moyenne. De toute façon, l’époque du carrosse arrivera plus tard. Sous François Ier, il n’y en a que trois dans tout le royaume : celui de la reine, de Diane de Poitiers et du maréchal de Bois-Dauphin.
Ce sont des notes au jour le jour. Il ne s’appesantit pas sur les tableaux et statues, beaucoup de livres en parlent déjà. Il raconte la vie des gens et ses coliques (nombreuses). Continue Reading

Poésie 2018

L’enclume du monde – Isaac de Mont

Le 8 juin 2018 dernier, Isaac de Mont publiait un recueil de poème gratuit et accessible à l’adresse suivante : https://www.atramenta.net/lire/lenclume-du-monde/71829

A cette occasion, il me proposait d’émettre mon avis sur son travail. Je dois dire que j’ai été assez impressionnée par le talent de ce jeune auteur. L’enclume du monde est un recueil de poèmes captivant. Mêlant un style très dix-neuvième et une expérience humaine contemporaine, il nous fait voyager aux confins de l’imaginaire.

En prose ou en vers, j’ai aimé chacun de ces poèmes, et je vous fais partager mes trois poèmes préférés extraits de L’enclume du monde : Continue Reading

roman noir

LALAURY CEDRIC – Il est toujours minuit quelque part

Bill Harrington, 45 ans, vit avec sa femme et ses deux filles dans une petite ville à l’Ouest de l’Etat de New York. Mari fidèle depuis vingt ans, père attentionné est un professeur de littérature qui s’achemine doucement vers la retraite. Toutefois, sa vie va basculer avec la réception d’un roman policier intitulé Tu ne m’oublieras pas.
Il trouve la phrase d’accroche un peu racoleuse : Un homme seul. Hier encore, il était entouré d’une famille et menait une vie tranquille. C’était compter sans les ombres qui grouillaient autour de lui en criant vengeance.
Ce qu’il considère comme une œuvre de seconde zone, va faire remonter à la surface des faits vieux de vingt ans, profondément enfouis dans mémoire. Continue Reading