Browse Category by Littérature du XIXème
Littérature du XIXème, Littérature du XXIème siècle

DESPRAT JEAN PAUL – Rouge de Paris

C’est le troisième tome de la saga de la famille Masson que l’historien Jean-Paul Desprat nous livre. Cette aventure commencée avec Bleu de Sèvres (Seuil, 2006), puis Jaune de Naples (Seuil, 2010), qui nous entraîne du coeur de la cour de Louis XVI à la chute de Robespierre.
Nous sommes en 1789. Dans l’euphorie des idées nouvelles, après la prise de la Bastille, nous retrouvons Paul, le fils d’Anselme Masson, l’homme qui a redécouvert le secret de la porcelaine dure pour la Pompadour et le roi Louis XV, au seuil de bouleversements qui tournent à présent autour de sa soeur aînée, Adèle.
Elle vient d’être engagée à la Manufacture de Sèvres comme peintre d’oiseaux, mais la plupart des nobles clients émigrent et les commandes deviennent rares. Pire, d’importantes commandes déjà livrées, comme ce somptueux service destiné à l’impératrice de Russie Catherine II, demeurent impayées. Bientôt, les ouvriers ne sont plus rémunérés et vont s’employer ailleurs, les ateliers ferment, les premières grèves ont lieu, un comité révolutionnaire se constitue, la direction de la Manufacture est confiée à des incompétents.
Adèle est en quelque sorte le fil conducteur de l’histoire et c’est par elle que nous entrons dans l’intimité de deux grands hommes de la Révolution, Mirabeau puis Danton. L’auteur parvient habillement à mêler ses personnages avec les personnages historiques. Ainsi on côtoie Mirabeau dans son intimité grâce à Adèle Masson qui en tombe amoureuse.

Continue Reading
Journal

GAUTIER THEOPHILE – VOYAGE EN Espagne

A la suite d’une conversation entre amis, l’auteur entreprend un voyage en Espagne le 5 mai 1840. Il part en compagnie d’Eugène Piot pour l’Espagne, qu’il connaît à travers les Contes d’Espagne et d’Italie d’Alfred de Musset et les Orientales de Victor Hugo. C’est un récit de voyage publié en feuilleton dans « La Presse » (mai-octobre 1840), puis éd. sous le titre « Tra los montes », et en 1848 sous le titre définitif
Il craint que l’image qu’il s’en fait ne corresponde pas à la réalité.

Continue Reading

Journal

CHATEAUBRIANT François-René – Itinéraire de Paris à Jérusalem

Au début du XIXe siècle, le voyage en Orient reste encore une aventure individuelle, réservée à une élite et soumise aux dangers qu’ont toujours connu les explorateurs.
1806, c’est un prétexte littéraire et son désir de retrouver une foi brulante, qui le décide à faire enfin le voyage dont il rêve et dont il parle depuis trois ans. Quant au retour en Espagne, il reste discret car il y retrouve Nathalie de Noailles. Un voyage dangereux : tempêtes, pirates, brigands grecs, pillards du désert, hostilité et arbitraire des fonctionnaires turcs.
Le succès de cet ouvrage est attesté par le grand nombre de parodies qu’il suscita : par exemple, l’Itinéraire de Pantin au Mont-Calvaire, en passant par la rue Mouffetard, le faubourg Saint-Marceau, le faubourg Saint-Jacques…
« Un voyageur est un espèce d’historien : son devoir est de raconter fidèlement ce qu’il vu ou ce qu’il a entendu dire ; il ne doit rien inventer, mais aussi il ne doit rien omettre ; »

 

Continue Reading

théâtre

On ne badine pas avec l’amour – Alfred de Musset

Pièce publiée en juillet 1834 dans la revue des deux-mondes, elle fut composée au printemps 1834 alors que Musset revient d’un mariage à Venise durant lequel sa maîtresse, George Sand, l’a trompé avec le médecin Pagello.

Le titre de la pièce est une maxime. Cette maxime avait déjà été utilisée par Calderon : « no hay burlas con el amor » (on ne plaisante pas avec l’amour).

L’histoire : Perdican vient de terminer ses études. Camille sort du couvent. Les deux cousins rentrent chez eux. Le baron a prévu de les marier. Mais Camille a d’autres plan : elle veut se faire nonne et vivre toute sa vie auprès de dieu. Continue Reading

Drame romantique, théâtre

Les caprices de Marianne – ALFRED DE MUSSET

En 1832, Mr de Musset-Pathay meurt du choléra. Son fils, Alfred de Musset, est dévasté par le chagrin et se promet de travailler pour ne plus être à la charge de sa mère. Il s’enferme pendant 8 jours et noircit du papier, puis retourne au vin, au jeu et aux filles. Tel docteur Jekyll et Mister Hyde, deux êtres coexistent en lui : Coelio et Octave. L’un est un rêveur, un mélancolique ; l’autre est jouisseur, cynique et débauché.
Le premier voue un amour inconditionnel à la froide Marianne, pour l’autre les femmes sont interchangeables. Les caprices de Marianne sont publiés en 1833. Musset a 23 ans.

Les caprices de Marianne, c’est l’histoire de ce rêveur, Coelio, qui est amoureux de Marianne. Continue Reading