Browse Category by Roman noir
Roman noir, Roman policier

LEROY JEROME – Le bloc

« Peur et haine. Mélange mortifère prélude aux carnages. » La France est au bord de la guerre civile. Les émeutes éclatent un peu partout. Pour juguler cette violence, le gouvernement en place s’allie avec le bloc patriotique, le parti d’extrême droite.
Alors que les négociations se déroulent, Antoine Maynard, le compagnon de la directrice du parti, Agnès Dorgelle, et Stanko son fidèle ami se remémorent chacun de leur côté l’histoire sombre du parti.

Continue Reading

Roman noir

GIEBEL Karine- Satan était un ange

François roule à tombeau ouvert sur l’autoroute du Sud. La nuit arrive, il pleut. Il aperçoit un auto-stoppeur. Il s’arrête. L’homme est jeune. Son visage est lumineux.

François est un avocat reconnu. Il est aisé et habitué à évoluer dans les classes sociales les plus aisées de la société. Son compagnon vient d’un milieu beaucoup plus modeste.

La seule chose qui réunit ces deux hommes est la fuite. Chacun fuit un danger qui le terrifie. Peu à peu, les secrets sont dévoilés.

Satan était un ange est une allégorie qui à mon avis résume bien ce roman noir. Continue Reading

Roman noir

SIMI Giampaolo- La nuit derrière moi

« On dit que beaucoup d’hommes ont une deuxième vie. Je suis l’un d’eux. »

« Ma deuxième vie est celle de Furio Guerri, le monstre »

Ce sont les premières phrases de ce roman noir.

Dans sa première vie, Furio Guerri est VRP dans une imprimerie. Il mène une vie parfaite. Il a  acheté une maison individuelle dans un coin perdu de la Toscane, pas très loin de la société où il travaille. Il a épousé Elisa Domini rencontré au collège, la plus belle fille de la région. Ils ont une petite fille Catérina, épouvantablement capricieuse. Cela fait 12 ans qu’ils se connaissent. C’est le bonheur absolu. La plus grande joie de Furio est de rentrer chez lui pour retrouver sa famille. Continue Reading

Roman noir

Le coma des mortels – CHATTAM Maxime

Décevant.

Sur la quatrième de couverture, on peut lire : « un roman noir virtuose ». Alors, d’accord c’est un roman noir et Maxime Chattam est un virtuose de l’écriture. C’est pour ça d’ailleurs que j’ai lu le livre jusqu’au bout… du cynisme, encore du cynisme et toujours du cynisme. Mais tout ça ne suffit pas à faire un bon roman.

L’histoire (vraiment ce n’est pas ce qui nous tient en haleine)

Pierre a fait la crise de la quarantaine à 30 ans…. Une dépression. Il est cynique au sens contemporain. Il a  une faible confiance dans les motifs ou les justifications apparentes d’autrui, et un manque de foi  dans l’humanité. Toutes ses connaissances décèdent mystérieusement. Bon ce n’est d’un suspens insoutenable tout ça. Continue Reading