Browse Category by TRIBUNE
TRIBUNE

Faire exister les femmes dans la langue : adopter l’écriture inclusive.

Qu’est-ce que l’écriture inclusive ? L’écriture inclusive a pour but d’inclure davantage à l’écrit la marque du féminin allant a contrario de siècles de misogynie. Ainsi, l’écriture inclusive aurait surtout pour but de féminiser les fonctions du pouvoir (présidente, sénatrice, députée, etc.) – car, en effet, cela ne pose de problèmes à personne de dire une serveuse, une femme de ménage, une infirmière – et de réintroduire des termes qui existait avant leur bannissement au XVIIème siècle (peintresse, philosophesse, poétesse, autrice, médecine), de marquer entre deux points la marque du féminin lorsqu’il y a lieu de le faire, d’utiliser l’accord de proximité (les exemples pleuvent chez Continue Reading

TRIBUNE

Le genre dystopique

Pourquoi toute œuvre d’anticipation sociale, de description d’un monde post-apocalyptique, ou plus généralement de science-fiction est désormais qualifiée de dystopie ? Je ne compte pas faire une dissertation, mais plutôt remettre les points sur les i, et redonner leur sens aux mots.

Je n’avais pas conscience de cette pratique. En effet, il existe si peu d’ouvrages – enfin selon moi – pouvant se rapporter au genre dystopique que je ne m’étais pas penchée sur le sujet. Mais je me suis brûlée les yeux lorsque j’ai dû faire une critique de livre, celle de Transférés, de Kate Blair. J’ai pu remarquer deux choses alors : d’abord que je n’étais vraiment pas la première à en faire une critique ; puis que, sans exception (j’insiste, Sans Exception), de toutes les critiques que j’ai lues du roman aucune n’avait omis de préciser qu’il s’agissait d’une « dystopie ». Alors qu’il s’agit d’un roman jeunesse d’anticipation sociale. Continue Reading

TRIBUNE

LES COSMETIQUES OU L’ETERNELLE HISTOIRE DE LA POUDRE DE PERLIMPINPIN

La dernière innovation en matière crème à tartiner pour épiderme est le soin anti-pollution (à ce qu’il paraît c’est à cause des Particules fines, gaz d’échappement, fumée de cigarettes, métaux lourds… que les rides apparaissent). Et là on nous prend vraiment pour des lapins de trois semaines. En effet, comment peut-on se vanter de lutter contre la pollution quand on commercialise des produits fabriqués avec des sulfates, des agents occlusifs, des silicones, des parabens…. Bref des composants qui sont souvent cancérigènes, et perturbateurs endocriniens. Donc en plus des polluants qui vous entourent, on vous enjoint d’en mettre sur votre peau. Je ne pense pas que combattre le mal par le mal soit bien judicieux dans ce cas.

  Continue Reading

TRIBUNE

VEGAN

Etre végan, ou végane (selon les goûts), c’est avant tout refuser l’exploitation et la souffrance animale. Par conséquent, la personne végane ne consommera rien ayant pour origine cette exploitation : son alimentation sera végétalienne, ses vêtements et cosmétiques ne dériveront d’aucun produit animal, et elle boycottera tout « divertissement » – comprenez-bien que l’usage même de ce mot porte à confusion – basé sur l’utilisation et l’abus de l’animal non-humain : zoo, corrida, cirque, chasse, etc. De manière plus générale la personne végane considère que toutes les espèces ont les mêmes droits et qu’aucune n’a été mise au monde dans le seul but de faire plaisir à l’Homme. Il suffit de se demander ce que l’Homme aurait pu faire du dinosaure pour le comprendre. Continue Reading