TRIBUNE

LES COSMETIQUES OU L’ETERNELLE HISTOIRE DE LA POUDRE DE PERLIMPINPIN

La dernière innovation en matière crème à tartiner pour épiderme est le soin anti-pollution (à ce qu’il paraît c’est à cause des Particules fines, gaz d’échappement, fumée de cigarettes, métaux lourds… que les rides apparaissent). Et là on nous prend vraiment pour des lapins de trois semaines. En effet, comment peut-on se vanter de lutter contre la pollution quand on commercialise des produits fabriqués avec des sulfates, des agents occlusifs, des silicones, des parabens…. Bref des composants qui sont souvent cancérigènes, et perturbateurs endocriniens. Donc en plus des polluants qui vous entourent, on vous enjoint d’en mettre sur votre peau. Je ne pense pas que combattre le mal par le mal soit bien judicieux dans ce cas.

 

Depuis la nuit des temps, on utilise tout et n’importe quoi dans l’espoir de lutter contre les aléas du temps. En vain…. On se gausse des Romaines qui utilisaient du plomb pour se blanchir le teint… dans le futur, on pourra se moquer de la soupe chimique que l’on nous fait acheter à prix d’or dans l’espoir de ressembler aux actrices ou mannequins qui font de la publicité pour les produits de beauté.

En plus d’être dangereux pour la santé, leur fabrication peut être exempte d’éthique. Depuis 2013, on n’a plus le droit de tester les cosmétiques sur les animaux. Par contre, l’industrie cosmétique peut utiliser des produits testés sur les animaux en matière de santé. Si la quantité substance chimique importée pèse plus d’une tonne, il faut obligatoirement faire le test sur un animal. Si une marque veut exporter ses produits en Chine, ce test est exigé par le pays. Il n’y a pas que les animaux qui sont exploités dans cette industrie, les enfants aussi : en Inde, les enfants travaillent pour extraire du mica qui rentre dans la composition des fards à paupière.

Consommer c’est agir. Si vous arrêter d’acheter ces produits que l’on vous pousse à acheter, les industriels seront obligés de revoir leur fabrication. Ce sera mieux pour vous, pour la planète….

Laisser un commentaire