ROMAN

Patte de velours, oeil de lynx-ERNESTAM Maria

Maria Ernestam est journaliste de formation. elle est née en Suède. Les livres de Maria Ernestam sont des romans où les relations psychologiques tendent à devenir dramatiques mais avec toujours beaucoup d’humour. 

dans « patte de velours, œil de lynx », ce sont les relations de voisinage qui servent de thème central au livre. En lisant ce livre, je me suis remémoré une chanson de Georges Chelon (« le mur mitoyen ») où il évoque la jalousie malsaine que peuvent ressentir certaines personnes vis à vis de leurs voisins.

 

« J’ trouve que les roses ont moins d’épines
D’ l’autre côté du mur mitoyen” Georges Chelon

Vous venez d’emménager dans votre nouvelle maison. Vous vous apprêtez à vous détendre avec votre compagnon. On frappe à la porte. Vos voisins vous apportent des gâteaux et du café chaud. C’est vraiment gentil. Ils sont accueillants, très accueillants, trop accueillants ?

et leur chat, le caïd du jardin qui mène la vie dure à Michka, votre adorable chatte….

Un livre court : une centaine de pages, une histoire rondement menée. Des voisins que l’on ne souhaite qu’à son pire ennemi.

 

Laisser un commentaire