Browse Tag by Amour
Conte philosophique

Jacques le Fataliste – Denis Diderot

 

 « LE MAÎTRE.
Jacques, quel diable d’homme es-tu ! Tu crois donc…

JACQUES.
Je ne crois ni ne décrois… »

 

Né en 1713, Denis Diderot a un père coutelier et un frère chanoine. Il a d’excellentes dispositions pour l’étude et rentre à neuf ans chez les Jésuites. Il y reste cinq ans puis faits des études au collège d’Harcourt : quatre ans plus tard il est maître ès arts de l’Université. Il se défait alors de sa soutane et sans les revenus qui lui étaient assurés, il vit dans une grande misère jusqu’en 1745 : on ne sait trop ce qu’il a fait pendant ces années. Mais sa fille Marie-Angélique dit : « Mon père était livré à lui-même, tantôt dans la bonne, tantôt dans la médiocre, pour ne pas dire la mauvaise compagnie ! ». Continue Reading

Roman humoristique

Les mémoires d’un chat – ARIKAWA HIRO

L’histoire

Un chat errant a élu domicile sur le toit d’un monospace. Son propriétaire, Satoru Miyawaki, parvient à l’apprivoiser. Ils vont devenir les meilleurs amis du monde. Satoru le baptise Nana parce que sa queue fait un crochet en forme de 7. Il déménage car l’endroit où il habite n’accepte pas les chats. Pendant cinq ans, c’est le parfait bonheur.

Puis, Satoru contacte ses amis d’enfance en leur demandant de bien vouloir prendre en charge Nana. Il commence alors un périple à travers le Japon pour les retrouver et essayer de trouver un foyer à Nana. Continue Reading

Roman 2017

La vie mode d’emploi – GEORGES PEREC

La vie mode d’emploi est une oeuvre publiée en 1978 chez Hachette Littérature. L’auteur, Georges Pérec, membre de l’OuLiPo (Ouvroir de Littérature Potentielle), lui donne le sous-titre de Romans, au pluriel car l’ouvrage, forme de quatre-vingt-dix-neuf chapitres, ne suit pas une progression linéaire simple et est l’occasion de la « racontouze » – tel qu’il le dit lui-même – de multiples histoires.

Toutefois, une histoire, que l’on pourrait appelée « principale », hante le récit : Bartlebooth, un millionnaire anglais vivant à Paris, avait un projet. Il voulait partir en expédition tout autour du monde pour y peindre des aquarelles ; aquarelles qui deviendraient des puzzles ; puzzles qui l’attendraient à son domicile jusqu’à achèvement de ses vingt années de voyage. Revenu à Paris, il occuperait la seconde partie de sa vie à reconstituer les centaines de puzzles créés, envoyant chacun d’entre eux à l’endroit précis de leur respective naissance dans le seul but de leur destruction. Continue Reading

théâtre

On ne badine pas avec l’amour – Alfred de Musset

Pièce publiée en juillet 1834 dans la revue des deux-mondes, elle fut composée au printemps 1834 alors que Musset revient d’un mariage à Venise durant lequel sa maîtresse, George Sand, l’a trompé avec le médecin Pagello.

Le titre de la pièce est une maxime. Cette maxime avait déjà été utilisée par Calderon : « no hay burlas con el amor » (on ne plaisante pas avec l’amour).

L’histoire : Perdican vient de terminer ses études. Camille sort du couvent. Les deux cousins rentrent chez eux. Le baron a prévu de les marier. Mais Camille a d’autres plan : elle veut se faire nonne et vivre toute sa vie auprès de dieu. Continue Reading

Drame romantique, théâtre

Les caprices de Marianne – ALFRED DE MUSSET

En 1832, Mr de Musset-Pathay meurt du choléra. Son fils, Alfred de Musset, est dévasté par le chagrin et se promet de travailler pour ne plus être à la charge de sa mère. Il s’enferme pendant 8 jours et noircit du papier, puis retourne au vin, au jeu et aux filles. Tel docteur Jekyll et Mister Hyde, deux êtres coexistent en lui : Coelio et Octave. L’un est un rêveur, un mélancolique ; l’autre est jouisseur, cynique et débauché.
Le premier voue un amour inconditionnel à la froide Marianne, pour l’autre les femmes sont interchangeables. Les caprices de Marianne sont publiés en 1833. Musset a 23 ans.

Les caprices de Marianne, c’est l’histoire de ce rêveur, Coelio, qui est amoureux de Marianne. Continue Reading