Browse Tag by cynisme
roman noir

L’Embaumeur ou l’odieuse confession de Victor Renard – Isabelle DUQUESNOY

Selon les Editions de La Martinière, Isabelle Duquesnoy a consacré dix de sa vie à ce roman publié en août 2017… cela ne surprend absolument pas. C’est une œuvre colossale et aussi un chef-d’œuvre.

D’ailleurs, ne vous laissez pas impressionner par sa taille, en un week-end vous n’en aurez fait qu’une bouchée.

La France postrévolutionnaire grouille de cadavres. Quelle aubaine pour un embaumeur. Victor RENARD à la mort de son père doit subvenir aux besoins de sa famille et devient l’apprenti de Monsieur JOULIA, embaumeur et trafiquant d’organe. Il se fait un nom et parvient à quitter le garde-chiourme qu’est sa mère. Tout est bien qui finit bien pour cet enfant battu…c’est sans compter sur cet indigne destin qui l’envoie en prison. Victor Renard, criminel ? Continue Reading

Roman contemporain

Le revenant – Eric CHAUVIER

« De s’être débattu comme un diable dans le cœur sombre du XIXème siècle n’aura pas suffi. Rappelons les faits, pourtant extraordinaires. Né le 9 avril 1821 à Paris, Charles Baudelaire est âgé de 6 ans lorsque succombe son géniteur, disparition qui va influencer sa vie dans les grandes largeurs. De ce drame naîtra une poésie universelle. »

Le revenant est un court roman, retraçant les pas d’un Baudelaire ressuscité. Appartenant au genre fantastique, il fait de l’auteur des Fleurs du mal un zombie, un humain à la peau parcheminée et au teint caverneux, à l’odeur pestilentielle, et à l’allure saccadée. Continue Reading

Romans autres

Les liaisons dangereuses – Choderlos de Laclos

Pierre Ambroise François Choderlos de Laclos est né en 1741 à Amiens et est décédé 1803. Il est officier d’artillerie et s’ennuie terriblement sur l’île d’Aix en 1779 : il écrit donc Les liaisons dangereuses qui paraissent en 1782. C’est un succès et le livre est édité de nombreuses fois, avant d’être interdit sous la Restauration.

Baudelaire dira de ce roman épistolaire : « Ce livre, s’il brûle, ne peut brûler qu’à la manière de la glace ! ».

Les liaisons dangereuses sont un pamphlet politique dirigé contre la noblesse de cour et inspiré par l’esprit révolutionnaire. D’ailleurs, Laclos devient en 1788 secrétaire des commandements du Duc d’Orléans ; ce dernier groupait tout autour de lui les amis des réformes et des Lumières, et c’est Laclos qui se fait l’âme du parti révolutionnaire. Continue Reading

Roman policier

Le moine et le singe-roi – Olivier Barde-Cabuçon

« La chauve-souris quitta les combles du palais de Versailles et s’élança dans la nuit obscure. Au-dessous d’elle se déroulaient les lignes symétriques des jardins royaux, un alignement de parterres de buis, un labyrinthe logique pour tous les tenants de l’ordre royal, un cauchemar pour les autres. 

Elle survola un massif boisé, strié par un multitude d’allées sombres et étroites. Une forme menue y tournait, perdu et désemparée, entre ces hautes murailles de verdures. »

Continue Reading

Théâtre

La guerre de Troie n’aura pas lieu – Jean Giraudoux

La guerre de Troie, évoquée dans l’Iliade, est un thème ayant inspiré de nombreux dramaturges au fil des siècles. Au XXème siècle, durant l’entre-deux guerres, elle a fait l’objet d’une réécriture par le génial Jean Giraudoux. Celui-ci, sombrement affecté par la première guerre mondiale – il a lui-même combattu et été blessé deux fois – devine l’inévitable Seconde guerre mondiale.

Entre comédie et tragédie, Giraudoux n’a pas choisi : il présente un drame à l’humour grinçant, pesant, la tension est palpable. Quant au titre, il encadre la pièce :

ANDROMAQUE. La guerre de Troie n’aura pas lieu, Cassandre ! (I, 1)

HECTOR. La guerre n’aura pas lieu, Andromaque ! (II, 14).

Mais, ce n’est qu’un mensonge. Finalement, Hélène est renvoyée chez les Grecs, et la guerre a lieu : le poète Oaix est assassiné. Cassandre s’exclame alors (II, 14) : « Le poète troyen est mort… La parole est au poète grec. » Continue Reading