Browse Tag by Fatalisme
Conte philosophique

Jacques le Fataliste – Denis Diderot

 

 « LE MAÎTRE.
Jacques, quel diable d’homme es-tu ! Tu crois donc…

JACQUES.
Je ne crois ni ne décrois… »

 

Né en 1713, Denis Diderot a un père coutelier et un frère chanoine. Il a d’excellentes dispositions pour l’étude et rentre à neuf ans chez les Jésuites. Il y reste cinq ans puis faits des études au collège d’Harcourt : quatre ans plus tard il est maître ès arts de l’Université. Il se défait alors de sa soutane et sans les revenus qui lui étaient assurés, il vit dans une grande misère jusqu’en 1745 : on ne sait trop ce qu’il a fait pendant ces années. Mais sa fille Marie-Angélique dit : « Mon père était livré à lui-même, tantôt dans la bonne, tantôt dans la médiocre, pour ne pas dire la mauvaise compagnie ! ». Continue Reading

Théâtre

La guerre de Troie n’aura pas lieu – Jean Giraudoux

La guerre de Troie, évoquée dans l’Iliade, est un thème ayant inspiré de nombreux dramaturges au fil des siècles. Au XXème siècle, durant l’entre-deux guerres, elle a fait l’objet d’une réécriture par le génial Jean Giraudoux. Celui-ci, sombrement affecté par la première guerre mondiale – il a lui-même combattu et été blessé deux fois – devine l’inévitable Seconde guerre mondiale.

Entre comédie et tragédie, Giraudoux n’a pas choisi : il présente un drame à l’humour grinçant, pesant, la tension est palpable. Quant au titre, il encadre la pièce :

ANDROMAQUE. La guerre de Troie n’aura pas lieu, Cassandre ! (I, 1)

HECTOR. La guerre n’aura pas lieu, Andromaque ! (II, 14).

Mais, ce n’est qu’un mensonge. Finalement, Hélène est renvoyée chez les Grecs, et la guerre a lieu : le poète Oaix est assassiné. Cassandre s’exclame alors (II, 14) : « Le poète troyen est mort… La parole est au poète grec. » Continue Reading

Roman d'anticipation

Les larmes noires sur la terre – COLETTE SANDRINE

Dans ce roman d’anticipation, Sandrine Colette dresse un portrait terrifiant de ce qui pourrait bien se passer dans quelques années. Les crises économiques ont mis à mal une civilisation bâtie sur l’argent. Le capitalisme à tout-va a détruit toutes les structures sociales. Dans une société en déliquescence, la solidarité est un mot banni du langage. Les exclus sont tellement nombreux qu’il a bien fallu trouver une solution pour les éloigner du reste de la société. On a construit une immense fourrière, installé des vieilles voitures. Chaque SDF attrapé par la police ou les services sociaux atterrit dans un de ces centres et se voit attribuer une carcasse de voiture pour s’y abriter. L’amende à régler pour en sortir est tellement élevée que tous les espoirs de liberté sont anéantis. Continue Reading

Drame romantique, théâtre

Les caprices de Marianne – ALFRED DE MUSSET

En 1832, Mr de Musset-Pathay meurt du choléra. Son fils, Alfred de Musset, est dévasté par le chagrin et se promet de travailler pour ne plus être à la charge de sa mère. Il s’enferme pendant 8 jours et noircit du papier, puis retourne au vin, au jeu et aux filles. Tel docteur Jekyll et Mister Hyde, deux êtres coexistent en lui : Coelio et Octave. L’un est un rêveur, un mélancolique ; l’autre est jouisseur, cynique et débauché.
Le premier voue un amour inconditionnel à la froide Marianne, pour l’autre les femmes sont interchangeables. Les caprices de Marianne sont publiés en 1833. Musset a 23 ans.

Les caprices de Marianne, c’est l’histoire de ce rêveur, Coelio, qui est amoureux de Marianne. Continue Reading