Browse Tag by religion
ROMAN, Science-Fiction

La sublime communauté – Emmanuelle Han

« La sombre procession avançait. Coûte que coûte, les Affamés marchaient. Les bouts de dents grinçaient, les têtes déplumées étaient rivées au sol, les pas brisés et pourtant déterminés à atteindre cette Porte, pour se ruer au hasard dans l’un des Six Mondes, dont on ignorait tout. Absolument tout. »

Emmanuelle Han est née et a grandi à Paris. Elle a fait des études de lettres puis s’est lancée dans le documentaire. Elle a publié en 2014 un recueil de voyages, Flying Blues. Publié aux éditions Actes Sud Junior, La Sublime communauté, 1. Les Affamés est son premier roman, et surtout le premier d’une saga prometteuse. Continue Reading

Roman historique

La nuit des béguines – KINER ALINE

Un peu d’histoire :
Louis IX était un roi réformateur. Il a souhaité la justice pour tous ses sujets. Il a soutenu la création des ordres mendiants, fondé des hôpitaux pour les plus pauvres, un couvent pour les prostituées repenties de Paris.
Alors que l’on débat encore de la condition féminine, il en a été un des premiers défenseurs en permettant l’établissement de communautés de béguines. Ces communautés permettaient aux femmes se retrouvant seule de mener une vie indépendante de toute domination masculine. Le phénomène est partiellement dû à une surpopulation féminine au temps des Croisades, entre 1092 et 1270. Trop de veuves souhaitaient rentrer dans une vie religieuse. Les couvents ne pouvaient pas accueillir toutes les candidates.
Les béguines furent les premières religieuses dans le monde. Continue Reading

théâtre

On ne badine pas avec l’amour – Alfred de Musset

Pièce publiée en juillet 1834 dans la revue des deux-mondes, elle fut composée au printemps 1834 alors que Musset revient d’un mariage à Venise durant lequel sa maîtresse, George Sand, l’a trompé avec le médecin Pagello.

Le titre de la pièce est une maxime. Cette maxime avait déjà été utilisée par Calderon : « no hay burlas con el amor » (on ne plaisante pas avec l’amour).

L’histoire : Perdican vient de terminer ses études. Camille sort du couvent. Les deux cousins rentrent chez eux. Le baron a prévu de les marier. Mais Camille a d’autres plan : elle veut se faire nonne et vivre toute sa vie auprès de dieu. Continue Reading

théâtre

Lorenzaccio – Alfred de Musset

Lorenzaccio est inspiré et tiré de la scène historique Une conspiration en 1537, ébauche théâtrale de George Sand fondée sur la chronique florentine de l’auteur italien Varchi.
C’est la plus longue pièce de Musset : 5 actes et 39 scènes en tout. Les personnages principaux ont réellement existé.
Lorenzo, personnage éponyme est déprécié en Lorenzaccio (petit Lorenzo, péjoratif).
Les personnages principaux : le duc de Florence (Alexandre de Médicis), Lorenzo, Philippe Strozzi, Pierre Strozzi, le cardinal Cibo, la marquise Cibo.
Notons que Musset a délibérément corrigé l’année de 1537 donnée par George Sand. Les deux dates peuvent être correctes (par rapport au calendrier ancien) mais 1536 permet de faire jouer le destin des six six (cf. acte V, scène 5) : le marchand fait remarquer qu’Alexandre a été tué par 6 blessures, à 6 heures de la nuit, le 6 du mois, à l’âge de 26 ans, l’an 1536, alors qu’il avait régné 6 ans. Continue Reading